Partagez|

Caelhan, la Chute du Cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caelhan
Celefîn
Prince Déchu de Dol Amroth

avatar
Informations
Messages : 56
Autres Comptes : Eru Ilúvatar
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Prince déchu de Dol Amroth
Trouble : Mercenaire exilé du Royaume Réunifié
Aspects : - Code d'honneur des Chevaliers
- Charismatique meneur
- Cherche à rétablir sa légitimité
DégâtsÉpée courte en acier : 24 (10+14) ProtectionArmure en cuir de loup renforcée : 11 (7+4)
CelefînPrince Déchu de Dol Amroth
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Rangs:
RangsCompétences
Superbe
RemarquableCorps à Corps
BonAthlétisme, Equitation
MoyenCharisme, Connaissances, Physique
PassablePerception, Volonté, Investigation, Discrétion

Trésorerie Trésorerie: 200
Lun 9 Mai - 16:54
Citer EditerSupprimer
Caelhan




Nom : Appelé Caelhan par les hommes ; il fût surnommé Celefîn par les elfes, du Sindarin "Celeb", signifiant "Argent", et "Fîn", se référant à ses cheveux.
Race : Demi-Elfe, de l'union du Prince Alphros de Dol Amroth, humain héritier d'Imrahil de Dol Amroth, et de Dame Rilmë, fille du célèbre Haldir de Lothlórien.
Âge : 115 ans, né en l'an 55 du Quatrième Âge. Bien qu'il soit Demi-Elfe, Caelhan ne dispose pas du don de jouvence et n'est pas immortel ; mais son héritage de Dunedains lui octroie une espérance de vie plus longue que celles des hommes.

Aspects :
- Concept Majeur : Prince déchu de Dol Amroth
- Trouble : Mercenaire, exilé du Royaume Réunifié
- Code d'honneur des Chevaliers
- Charismatique meneur
- Cherche à rétablir sa légitimité



Description physique :  Au diapason de ses origines, les traits de Caelhan trahissaient son ascendance raciale ; celle d'un Demi-Elfe, fils d'un humain et d'une elfe. S'il n'avait pas hérité de la jeunesse éternelle de sa mère, il avait bien échu de ses cheveux d'argent et de ses yeux d'un gris de platine.

De son père, il avait été l'héritier de traits secs et droits que l'âge n'avait fait qu'endurcir, et d'une barbe épaisse à laquelle il portait grands soins. Sur son visage fatigué, une balafre venait se faire le témoin silencieux d'un combat trop hasardé. Son faciès démasquait son âge avancé, sans pour autant permettre de lui donner son âge réel. Caelhan lui même ignorait son espérance de vie, se sachant toutefois mortel.

Sa stature droite, que les années n'avaient pas réussie à voûter, attestait de son éducation princière et de son appartenance d'autrefois à un ordre de Chevaliers ; et mettait en valeur son imposante carrure, qu'une armure en cuir venait souvent revêtir. Plus grand que la moyenne des Gondoriens, il se déplaçait pourtant avec une aisance digne d'un combattant agile, le pied léger et la démarche souple.

Description psychologique : Âgé de plus de cent ans, le Demi-Elfe avait connu des temps difficiles. Bien qu'il ait eu la chance de ne pas vivre la Guerre de l'Anneau, il avait grandi dans un monde façonné par les Hommes, un monde où les poignards se plantaient dans le dos, un monde où chaque murmure qui résonnait sur les murs du palais princier de Dol Amroth se voulait complot ou trahison. Il avait appris à ne faire confiance à personne, à être sur ses gardes, une main sans cesse sur le pommeau de son glaive.

Juste, Caelhan était l'incarnation de l'impartialité. La capture et le meurtre de sa mère, dont il fut accusé à tort et pour lequel il fut exilé et déchu de son héritage princier lui apprirent l'importance de pouvoir réprimer ses émotions et de préserver une attitude prudente et mesurée.

Éduqué depuis sa naissance par l'Ordre des célèbres Chevaliers de Dol Amroth, l'héritier d'Alphros était imprégné de leurs valeurs. Bercé par les entraînements, et les enseignements du code des chevaliers, il était fidèle à un code d'honneur où primaient le respect des femmes et de ses adversaires, et la protection des miséreux et des démunis.

Bien sûr, depuis son exil, il était aussi démuni que ceux pour qui il avait prêté serment, et vendait sa lame contre des écus. Il avait pourtant conservé de la chevalerie une haute estime pour la fratrie et la famille, et s'était juré de démasquer les traîtres qui avait assassiné sa mère ; rétablissement ainsi la justice, l'honneur sur son nom et la légitimité de son règne.

Histoire:  
Il était dit dans les légendes que la lignée des Princes de Dol Amroth descendait de l’union entre le Númenóreen Imrazôr et une elfe dénommée Mithrellas. Comme le voulait l'adage, l'histoire se répétait et c'était dans la plus démesurée et la plus fortunée des cérémonies qu'Alphros, Prince de Dol Amroth, fils du Prince Elphir lui même fils du célèbre Prince Imrahil, se maria à une elfe à son tour ; la sublime fille du elfe Haldir, qu'Aman avait décidé de récupérer au sein de ses Terres Immortelles.

Rilmë était magnifique, et très aimée par le peuple de Dol Amroth. Ses long cheveux d'argent lui descendaient jusqu'aux hanches. A ses lèvres, un sourire doux venait se mêler à ses yeux rieurs, et son regard chaleureux. Dans ses prunelles de platine brillait l'étincelle de la vie qu'elle chérissait tant. La jeune Rilmë - car elle était jeune pour une immortelle - était avant tout curieuse, et comme son père avant elle, la Galadhrim n'avait pu se contenter de rester enfermée dans la Lórien. Envoûtée par les récits d'une cité par la mer où la culture était la maîtresse de la sérénité, Elle rêva de découvrir les bâtisses ocres de la forteresse de Dol Amroth et de voir ses chevaliers. C'est le destin qui la mena donc à Dol Amroth, où elle fut présentée à celui qui, à l'époque, n'était pas encore prince : un jeune homme dénommé Alphros. Ce dernier fut épris d'elle dès le premier regard. Il entreprit de conquérir son cœur au travers d'escapades nocturnes sur les quais du port et de voyages en canot au coucher du soleil, jusqu'à ce qu'un jour, la jeune elfe lui concède son amour en retour.

Située dans la Baie du Belfalas, après les vertes forêts et plaines de l’Anfalas, dans l’extrême Sud-Ouest du Royaume Réunifié, la cité portuaire de Dol Amroth était un havre de paix, riche de l’héritage des ceux qui la fondèrent. Ses bâtiments brunis par le soleil cuisant des rivages, elle se dressait magnifique et puissante, sur les eaux qui séparaient Endor, la Terre du Milieux, et Valinor, les Terres Immortelles.

Derrière les imposantes fortifications qui encerclaient la ville, les meilleurs cavaliers de ce qui fut jadis le Gondor protégeaient, infaillibles, la cité sous les missives du Prince. Cet Ordre de chevaliers, baptisés Chevaliers de Dol Amroth, mais surnommés Chevaliers du Cygne en raison des armoiries qu’ils arboraient, étaient respectés de tous les sujets de la principauté. Fidèles à leur code, les chevaliers faisaient régner la justice et l'ordre au sein de la cité portuaire, et sur les terres sauvages du Tolfalas ; protégeant le pauvre et le miséreux, la faible et l’opprimé, comme le voulait leur obédience.

C’était à Caehlan, en tant que fils héritier du Prince Alphros, qu’incomba le rôle de Premier Chevalier, Hérault du Prince et Commandant de l’Ordre. Cette étape par laquelle passaient tous les dauphins et héritiers de trône Princier servait de préparation, de formation et d'épreuve. Il s'agissait d'une certaine façon d'éprouver le physique et le psychique des enfants du Prince et de déterminer la légitimité et la capacité de ceux-ci à gouverner la principauté et à servir le Roi du Royaume Réunifié.

Mais, avec les années de calme qu'avait connu Dol Amroth depuis sa naissance, la majorité du temps que passait Caelhan au palais consistait à de l'entraînement physique, apprentissage académique de stratégies militaires et de techniques de combat contre mille et un adversaire dont la majorité ne respirait plus l'air de la Terre du Milieu. Le jeune chevalier aux cheveux d'argent mena l'existence calme d'un soldat en temps de paix. Lorsqu'il atteint les quarante ans, en 95 du Quatrième Âge, Caelhan entreprit comme tous les cinq ans son voyage vers Fondcombe, où il restait plusieurs mois, pour entretenir les relations entre la cité de Dol Amroth, et les peuples elfiques dont la princesse Rilmë était originaire.

La Chanson de Dame Rilmë était le nom qu'avait donné les bardes - et qu'avait adopté la population - à la terrible tragédie à l'origine de la mort de Rilmë, la mère de Caelhan, et à l'exile de celui-ci du Royaume Réunifié. En l'an 95 du Quatrième Âge, l'épouse du Prince de Dol Amroth s'évapora sans laisser de traces. Le Prince Alphros, alors âgé de 99 ans, se jura à lui ainsi qu'à son peuple de retrouver et de raccompagner le belle Dame au sein du palais, et promis de faire connaître le courroux de la justice à ceux et celles à l'origine de ce rapt, de cette réclusion.

Après des mois de recherche et une mobilisation générale des Chevaliers, une piste fit son apparition et une groupe de chevaliers, à genoux, déclarèrent avec fierté et orgueil avoir retrouvé le lieu de captivité de la princesse disparue. A quelques dizaines de kilomètres de la cité, parmi les falaises qui dominaient la côte sauvage du Belfalas, une grotte se dressait face aux vagues et face aux vents. Son embouchure terrifiante, sombre et humide et dont les puissants échos de la colère de la mer ne laissait qu'entendre - de façon très légère - les sanglots d'une femme que la solitude et la torture avaient fini par briser.

Accompagné de cinq chevaliers, le prince Alphros s'enfonça dans les entrailles de la grotte, sans se préoccuper des risques que pouvaient représenter cette expédition car l'objectif demeurait quant à lui inchangé. Le sauvetage de la princesse n'avait jamais semblé aussi proche. Lorsque le petit comité arriva dans l'imposante antichambre de la grotte où gisait inconsciente, Rilmë dont les mains étaient attachées aux parois humides de la grotte. Face à elle, un homme mystérieux, à la silhouette familière, revêtait une sombre bure à capuche dont seules des mèches de cheveux blancs dépassaient.

Dans sa main droite, il tenait fermement une épée finement ornée. Avant que le Prince ne puisse réagir, il enfonça la lame dans le cœur de la Dame elfe qui, sortant de son inconscience ouvrit les yeux dans une horrible expression de surprise et de douleur. Dans ses prunelles vacillèrent une dernière lueur de chagrin, car elle savait qu'elle ne reverrait plus son fils et ne connaîtrait plus un dernier coucher de soleil sur les quais de Dol Amroth, qui s'éteignit rapidement, comme balayée par le souffle du destin.

Alphros, dans une colère du désespoir, leva son glaive et se précipita vers l'inconnu. Il fut interrompu dans sa course avant d'avoir atteint sa cible par la vision funeste d'une lame écarlate qui lui sortait par la poitrine. Il se retourna pour regarder dans les yeux le chevalier qui l'avait trahi, avant de s'écrouler sur le corps inerte de son épouse et de s'éteindre à ses côtés. Ignorant les cadavres, le mystérieux assassins de Rilmë s'approcha des cinq chevaliers complices. Il découpa à l'aide d'une petit glaive une mèche de ses cheveux, qui leur remit avec le médaillon des héritiers de Dol Amroth que Caelhan avait étrangement égaré des mois plus tôt alors qu'il avait fait route vers le Nord pour Fondcombe afin d'honorer les ancêtres de sa mère.

Revenant précipitamment de son voyage dès lors qu'il apprit de la capture de sa mère, Caelhan mit cependant pied à Dol Amroth trop tard. Il eut tôt fait d'apprendre du tragique dessein de ses parents qu'un contingent de chevaliers l’incarcéra, sans qu'il ne démontre aucune résistance. Jugé devant le conseil des Chevaliers de Dol Amroth comme l'assassin du Prince Alphros et Dame Rilmë par hâte d’accéder au pouvoir, Caelhan ne chercha pas à se défendre, trop affligé par le complot dont il était la victime, se sachant trahi par certains de ses frères - sans savoir lesquels - et par la départ précipité de ses deux parents vers les terres immortelles. En cette année 95 du Quatrième Âge, il fut bannit du Royaume Réunifié, la merci lui étant toutefois accordée de part son héritage.

Il n'avait alors que quarante ans, et avait interdiction de revenir dans le plus grand Royaume de la Terre du Milieu. Pendant plusieurs années, il trouva refuge parmi les elfes qui crurent en son innocence. L'enfant de Rilmë, comme il l'appelait parfois quand Celefîn ne suffisait plus, y eu l'occasion de parfaire ses connaissances sur le monde, et sur le combat. Armé de ses convictions et de sa foi en la justice, il se fit la promesse de mettre à la lumière les traîtres qui jouissaient, libre, du pouvoir dont ils l'avaient évincé, grâce au sang de ses parents.

Après cinq longues années passées parmi les elfes, Caelhan entreprit de traverser le monde, vivant milles et unes aventures plus incroyables les unes que les autres. Pendant 70 ans, il vendit ses services en tant que combattant, chasseur, soldat, détective, garde... Un jour, il protégeait une caravane de marchands contre l'assaut de potentiels bandits. L'autre, il se devait de chasser une meute de loups qui la nuit, dévorait les troupeaux des villageois. Il n'était pas rare qu'il voyage au sein du Royaume Réunifié, faisant fi de son exil.

Il savait qu'un jour, il rétablirai sa légitimité au sein du palais de Dol Amroth, et c'était les poings serrés sur le pommeau de son épée d'acier qu'il attendait avec hâte de mettre un terme à la sordide histoire qu'il ne demandait qu'à conclure.

Compétences:  
+4 Remarquable : Corps à Corps
+3 Bon : Athlétisme, Equitation
+2 Moyen : Charisme, Connaissances, Physique
+1 Passable : Perception, Volonté, Investigation, Discrétion

Caelhan
Celefîn
Prince Déchu de Dol Amroth

avatar
Informations
Messages : 56
Autres Comptes : Eru Ilúvatar
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Prince déchu de Dol Amroth
Trouble : Mercenaire exilé du Royaume Réunifié
Aspects : - Code d'honneur des Chevaliers
- Charismatique meneur
- Cherche à rétablir sa légitimité
DégâtsÉpée courte en acier : 24 (10+14) ProtectionArmure en cuir de loup renforcée : 11 (7+4)
CelefînPrince Déchu de Dol Amroth
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Rangs:
RangsCompétences
Superbe
RemarquableCorps à Corps
BonAthlétisme, Equitation
MoyenCharisme, Connaissances, Physique
PassablePerception, Volonté, Investigation, Discrétion

Trésorerie Trésorerie: 200
Mar 31 Mai - 1:58
Citer EditerSupprimer
Fiche terminée, si tu peux relire Namo pour validation ou correction de potentielles incohérences. :)
Pour information, l'important dans son histoire, c'est bien entendu la trahison. Les 70 années de vadrouille seront intéressantes à expliquer au fil des RPs ou par la biais de chroniques. Mais je reste ouvert à des suggestions s'il faut développer une partie trop obscure de l'histoire.

Qui est donc le mystérieux bonhomme ? :O



Námo
Maître du Jeu
Scénariste

avatar
Informations
Messages : 203
Autres Comptes : Galadaer
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Hôte des cavernes de Mandos
Dégâts15 Protection10
Maître du JeuScénariste
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai - 12:17
Citer EditerSupprimer
Alooorrsss... D'abord, pour le côté un peu évasif des "milles et une aventures", ça ne me dérange pas plus que cela, les fiches de 15.000 km de long pour raconter comment le personnage a réussi à trouver son premier goûter chez l'épicière... Soit ! :D Mais, y a quand même deux trois petits détails à expliciter :p Niark, niark, niark :D

D'abord, l'aspect "Code d'Honneur des Chevaliers", est-ce que tu pourrais le rédiger, ce code d'honneur ? Même de façon un peu moche (bien que la forme poétique serait classe) pour qu'on voit la conception de l'Honneur qu'ont les chevaliers ^^ Par exemple, est-ce qu'ils iront jusqu'à intervenir sur un territoire qui n'est pas le leur contre les lois du Royaume étranger qu'ils parcourent (genre si une femme est condamnée à mort au Rohan [je dis ça au hasard] et que c'est contre le code d'Honneur des Chevaliers, est-ce que le Chevalier s'y opposera ?)

Ensuite, Haldir est toujours vivant :) Il ne meurt que dans les films, mais on peut sans peine imaginer qu'il a accompagné Galadriel dans son départ pour Aman (ce qui revient au même mais correspond à ce que l'on a dans l'oeuvre originelle). Par contre, un petit récit de pourquoi sa fille se tape... euh... rencontre le père de ton personnage (qui est quand même bien bien bien loin au sud) ce serait cool :) Sans quoi, ça ne me dérange pas d'inventer une fille à ce brave !

Pour le Demi-Elfe, là on arrive sur un point particulier : si on mélange les traits physiques des deux parents, en réalité tu es soit totalement humain, soit totalement elfe au niveau de l'âge. Si tu es issu d'un très haut lignage elfique, il semble que le Choix soit donné de l'Immortalité ou non (généralement faut s'acoquiner avec une Noldo), ce que ne semble pas être la fille d'Haldir, mais en tous les cas, si tu choisis la mortalité, tu ne fais pas "une moyenne", ta bâtardise ne rallonge pas ta vie. MAIS, il est établi que les Princes de Dol Armoth sont des descendants d'une famille cousine d'Elendil et d'Isildur, de fait, ils vivent aussi longtemps qu'Aragorn et Eldarion :) Donc ta durée de vie est plus longue que celle des pécores qui t'entourent, mais pas parce que tu es Demi-Elfe, parce que tu es Dunedain :)

Enfin, petit incohérence, dans la description psychologique tu dis qu'il a attaqué les gens qui ont tenté de l'écrouer, mais dans ton histoire "il se laisse faire car il a trop de chagrin". Du coup, faut juste te décider sur ce point :)

Pas ou très peu de fautes d'orthographe et de grammaire, une bonne insertion dans le monde du Seigneur des Anneaux, tu tires parti du contenu étendu de l'oeuvre, beaucoup de bonnes choses à venir :D Faut juste corriger ces détails :D

Caelhan
Celefîn
Prince Déchu de Dol Amroth

avatar
Informations
Messages : 56
Autres Comptes : Eru Ilúvatar
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Prince déchu de Dol Amroth
Trouble : Mercenaire exilé du Royaume Réunifié
Aspects : - Code d'honneur des Chevaliers
- Charismatique meneur
- Cherche à rétablir sa légitimité
DégâtsÉpée courte en acier : 24 (10+14) ProtectionArmure en cuir de loup renforcée : 11 (7+4)
CelefînPrince Déchu de Dol Amroth
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Rangs:
RangsCompétences
Superbe
RemarquableCorps à Corps
BonAthlétisme, Equitation
MoyenCharisme, Connaissances, Physique
PassablePerception, Volonté, Investigation, Discrétion

Trésorerie Trésorerie: 200
Mar 31 Mai - 17:47
Citer EditerSupprimer
Bonnes critiques !
J'ai effectué les modifications désirées.

Quant au Code d'Honneur des chevaliers de Dol Amroth, tu le trouveras ici accompagné d'une description de l'Ordre du Cygne : http://lotrta-rpg.forumactif.com/t832-dol-amroth-et-l-ordre-du-cygne#5609 Au fur et à mesure, je vais pouvoir compléter ce sujet de l'encyclopédie avec les joueurs qui en font partie, les éventuels PNJ aux postes évoqués dans le message et d'autres informations sur Dol Amroth et les environs, entres autres.

Qu'en penses-tu ?



Námo
Maître du Jeu
Scénariste

avatar
Informations
Messages : 203
Autres Comptes : Galadaer
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Hôte des cavernes de Mandos
Dégâts15 Protection10
Maître du JeuScénariste
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai - 22:02
Citer EditerSupprimer
Okay :-) simplement deux tout petits détails : as-tu rajouté un mot sur comment ou pourquoi les parents de Caehlan en sont venus à se marier ? Et juste retirer le "défunt" devant Haldir, puisqu'il n'est pas mort :-p

Caelhan
Celefîn
Prince Déchu de Dol Amroth

avatar
Informations
Messages : 56
Autres Comptes : Eru Ilúvatar
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Prince déchu de Dol Amroth
Trouble : Mercenaire exilé du Royaume Réunifié
Aspects : - Code d'honneur des Chevaliers
- Charismatique meneur
- Cherche à rétablir sa légitimité
DégâtsÉpée courte en acier : 24 (10+14) ProtectionArmure en cuir de loup renforcée : 11 (7+4)
CelefînPrince Déchu de Dol Amroth
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Rangs:
RangsCompétences
Superbe
RemarquableCorps à Corps
BonAthlétisme, Equitation
MoyenCharisme, Connaissances, Physique
PassablePerception, Volonté, Investigation, Discrétion

Trésorerie Trésorerie: 200
Mer 1 Juin - 16:33
Citer EditerSupprimer
Corrigé pour Haldir - j'avais édité la fin de la phrase, mais oublié cet adjectif o_o - et paragraphe ajouté pour la rencontre :)



Námo
Maître du Jeu
Scénariste

avatar
Informations
Messages : 203
Autres Comptes : Galadaer
Niveau : 1
Réputation : Inconnu(e)
Concept Majeur : Hôte des cavernes de Mandos
Dégâts15 Protection10
Maître du JeuScénariste
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Juin - 16:42
Citer EditerSupprimer

Félicitations, tu es validé !
Une mention spéciale pour souligner que cette validation n'a ni fait l'objet de pression ni même de menace de la part de mon patron :P Have fun !



AVANT DE COMMENCER TON RP

Profil - Dans un premier temps, il va falloir remplir ton profil dans sa totalité, et notamment: tes aspects, le lien de la fiche de présentation, ainsi que le champ dégâts et protection en remplissant toujours de la façon suivante : "Nom de l'équipement avec matériaux : Dégâts totaux (Dégâts de base + Matériaux).
Ex: Arc Court en Hêtre : 9 (5+4). Pour plus d'informations, voir le sujet sur les matériaux. Sache que lors de ta validation, tu as le droit à une arme et une armure, dans un matériaux commun. Si tu as accès à la magie, il est possible que tu aies également un catalyseur, à mettre dans ton inventaire.

N'oublie pas, au fur et à mesure de tes aventures, de mettre à jour tes RPs en cours et RPs terminés ! Enfin, il faudra faire la même chose avec le champ relations, où tu peux mettre, au fil de tes aventures, les joueurs ou PNJs importants que rencontre ton personnage.

En cliquant sur ton nom, les autres joueurs sauront désormais tout ce qu'il faut savoir sur ton personnage !


POUR COMMENCER TON RP

Quêtes - Régulièrement, reste à l'affût des quêtes dans cette section du forum qui permet de participer ou de proposer des RPs avec participation du staff. De nouvelles quêtes apparaissent régulièrement au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue générale du forum et des animations sont régulièrement proposées. Sache qu'il t'est également possible de proposer des "Aventures", des sujets RPs solo ou à plusieurs qui sont accompagnés d'un Maître du Jeu pour permettre l'avancée de ton personnage et son intrigue personnelle.

Rp - Si tu souhaite faire un RP sans Maître du Jeu, ou que tu veux RP avec quelqu'un en particulier, tu peux toujours te rendre dans le forum Demandes de RPs pour poster ta demande ou répondre à celle d'un autre joueur.




Contenu sponsorisé


Citer EditerSupprimer

Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-